La valse du Pouvoir - Forum RPG

RPG d'intrigue


Duché d'Excede

La valse du Pouvoir - Forum RPG :: Administratif :: Le registre :: Coteries validées


avatar
Message  Duché d'Excede  par Le Scribe Eternel le Jeu 3 Jan - 21:49
Coterie : La Bibliothèque de Khel
Rang social / Titre : [Esprit Immortel)
Age : Le Temps dans la bibliothèque de Khel n'a pas de sens.
Métier : Scribe



Duché d'Excede

Le responsable de la coterie : Elisabeth de Falmory
Nom de votre coterie : Duché d'Excede
Type de coterie : Famille noble
Si c'est un territoire noble : 3 - Duché d'Excede
La carte .
Blason :


Votre spécialité : La richesse, notamment issue de la plus grande mine d'or du royaume.
Vassaux : Si vous êtes nobles et que vous avez des seigneurs (joués sur le forum uniquement!) sous vos ordres.

Description complète




Histoire

402 : Wilhem l’Habile prend possession du rocher qui deviendra la citadelle de la Dent. La noblesse se moque de ce fou qui revendique un gros caillou réputé inutile. Il fonde le duché, surnommé par dérision duché du caillou.

404 : Début des travaux d’excavation du roc. Le travail avance lentement et il faut un an pour tailler une demeure correcte à Wilhem et à sa famille.

428 : Wilhem l’Habile meurt dans l’indifférence générale. Les travaux continuent et le roc attire des ouvriers à la recherche de travail.

445 : Mise au jour d’une première cavité naturelle dans le roc. Jacques le Hardi mène une expédition pour en fouiller les secrets et trouve de l’argent. Ouvriers et jeunes hommes en quête de richesse continuent d’affluer.

502 : Le roc est devenu une petite ville, d’autres gisements de métaux précieux sont découverts. L’agression du comte de Morte-eaux contre le roc dans le but de s’en approprier les richesses est balayée. Les Falmory s’emparent du comté et s’assurent le contrôle sur le Telpérion. Le comte de Morte-eaux meurt en captivité. Son fils disparaît dans la nature.

587 : La marche de Blanchefalaise s’écroule sous les assauts des Kadahars, qui ne peuvent prendre le roc. Lorsque la horde se retire, les Falmory relèvent la marche et en font leur vassal. Ils obtiennent ainsi un accès à la mer.

643 : Le port de Flerbois, sur le Telpérion, est agrandi et fortifié sur ordre du duc. Il devient Garde-Port. Débuts des efforts des Falmory pour faire du duché une puissance navale. Fondation du port de Grande Falaise, sur la côte.

720 : Les Falmory profitent de la faiblesse du pouvoir central pour rogner sur leurs voisins. Les derniers petits seigneurs indépendants sont intégrés au duché, qui occupe désormais presque ses frontières actuelles. Le duché devient une puissance avec laquelle compter.

799 : Les Falmory reculent face aux Kadahar et peinent à contenir la horde. Le port de Grande Falaise est brûlé et sa flotte, inutile, est abandonnée. Il faut quatre années de combats aux Falmory pour vaincre les Kadahar et reprendre leurs terres.

843 : Le pouvoir central est en pleine déliquescence. Les Falmory préparent la guerre. Début des travaux de fortification de la province. De l’or est trouvé à la Dent et la richesse du duché explose. Il est renommé duché d’Excede et abandonne définitivement le sobriquet de duché caillou, qu’il avait conservé par fierté.

855 : Une armée permanente est mise en place grâce aux fonds issus du commerce de l’or et de l’argent. Le duché est prêt au combat et entre en révolte. Escarmouches contre les loyalistes et le pouvoir royal, sans grand succès de part et d’autre.

874-876 : Le duc François IV le Faiseur de Roi soutient Maël Coeurvaillant et participe au renversement du roi en place. L’influence politique et financière du duché joue un rôle majeur dans sa victoire.

901 : La plus grande mine d’or du royaume est découverte dans les profondeurs de la Dent. Début de l’hérésie Shaeelienne dans les galeries inférieures. Grande Falaise est rebâtie et une nouvelle flotte de guerre est mise sur pied à grands frais.

948 : Les frontières actuelles du duché sont atteintes avec l’écrasement de la révolte de Sigismond l’Inconscient. Ses 300 chevaliers sont balayés par 8000 hommes et une dizaine de catapultes de campagne. La baronnie des Quatre Fées est intégrée au duché avec la bénédiction du Roi. Les Falmory mettent la main sur leurs vignobles réputés.

1000 : Conflit entre Alève et Alévia. Grande Falaise est rasée, la flotte des Falmory est coulée. Fin des efforts navals du duché.

1021 : Mort du roi Herne. Renforcement accru des défenses côtières. L’armée est renforcée également. Le commerce et l’industrie atteignent des sommets, faisant de la province l’une des plus riches du royaume.

1031 : Elisabeth Falmory accède au pouvoir. Les arts florissent sous sa direction. Quelques rumeurs totalement infondées et colportées par des ivrognes et des dépravés notoires font état de disparitions de jeunes filles. L’inquisiteur Jacques le Fol enquête mais ne trouve rien. Il passe un mois à la Dent à profiter des réjouissances données en son honneur et repart, attestant de l’extrême bonté et de la vertu irréprochable des Falmory.


Géographie

Le Duché d'Excede est un objet de prestige et de pouvoir. Il jouit d'un nombre incalculable d'avantages qui en font, aux yeux de la famille noble qui l'occupe depuis des générations, le paradis sur terre. Même Elisabeth de Falmory, la duchesse sanglante, s'y est attachée !

Tout d'abord sa position est stratégique. Le duché est très étendu et profite de toutes sortes de ressources naturelles : la mer à l'Est, le Telpérion à l'Ouest, le Grand Bois au Sud. Sa position lui permet de contrôler la plus grande partie de l'approvisionnement en eau de la capitale, le duché contrôlant tout l'amont du Telpérion. Il contrôle de même toute l'accès par l'Est au Conflent, et les Ducs de Pierrenoir sont presque obligés de le traverser pour se rendre à la capitale. Il occupe ainsi une position de choix, s'imposant au même titre que le Comté de Gorgone comme un point central de l'Est du royaume.

Ensuite, le duché peut compter sur un climat doux, bien plus agréable que la rudesse de l'Echine d'Orion, celle-ci faisant barrage contre les vents glacés du Nord. La mer de Varum contribue également à la douceur du temps. En conséquence, l'agriculture du duché est florissante, lui assurant de larges surplus de céréales qu'il peut exporter vers les autres territoires, en particulier vers le duché peu fertile de Pierrenoir. Au sud du duché, on fait également pousser un vin très fruité qui a beaucoup de succès sur les tables de la capitale. Les petits volumes produits en font une marque de richesse qui commence à rivaliser avec les vins réputés du Val d'Or. Les grandes plaines ont également permis l'élevage d'excellents chevaux, en particulier une race de coursiers très rapides et abondamment utilisés par les services de poste.

La Citadelle de la Dent est la capitale du duché. Il s'agit d'une grande pointe de roc jaillissant de la plaine à quelques centaines de mètres du Telpérion. La roche qui le constitue, très dure, fut patiemment excavée par les Falmory au fil des générations et une véritable cité troglodyte a été construite à l'intérieur. Toute la falaise tournée vers l'Ouest est constellée d'habitations et de trous surveillant le Telpérion, et son port fluvial : Garde-Port. Les Falmory y ont naturellement une luxueuse demeure. Le sommet de la citadelle est par ailleurs occupé par une solide garnison dotée d'un grand nombre de machines de siège qui permettent au duché de menacer le trafic sur le fleuve en conjonction avec trois petits navires de guerre chargés de la surveillance et de l'arraisonnement des vaisseaux qui y circulent : nul ne saurait passer s'il ne paie les tarifs des seigneurs du lieu.

La côte de la mer de Varum est bien plus sauvage. Elle est essentiellement constituée de landes peu cultivées et peuplées de paysans arriérés. Un peu en retrait dans les terres se trouve la grande demeure familiale des Falmory, où Elisabeth a vécu durant son enfance. La côte ne compte comme point d'intérêt que quelques tours de guet et deux forts destinés à prévenir et repousser les incursions venues de la mer, mais les hautes falaises qui constituent l'essentiel de l'accès à la mer constituent une défense que les Falmory ont toujours jugée suffisante, à raison jusque maintenant.

Enfin, le véritable secret de la richesse du duché réside dans les entrailles de la Citadelle de la Dent. En creusant plus profondément, les mineurs ont en effet découvert quelques gisements de minerais précieux et, surtout, un filon d'or d'une extraordinaire richesse. La grande mine d'or de la Dent est de loin la plus imposante du royaume pour ce qui est de ce minerai. Chaque jour, d'importantes quantités en sont extraites pour partir vers les coffres-forts de la citadelle. Les Falmory contrôlent en effet jalousement ce commerce afin de s'assurer de ne pas noyer le marché potentiel, ruinant par là même leur richesse.


Organisation

Le pouvoir est centralisé, la citadelle de la Dent agissant comme un véritable aimant tandis que son port se charge d'acheminer ses précieuses ressources à travers le royaume. Un pouvoir important est laissé aux vassaux, qui sont chargés de faire appliquer les consignes du pouvoir central mais restent assez libre de leur politique locale. Ils sont largement encouragés (et parfois aidés financièrement) à développer la terre : moulins, ateliers, mines, élevages de chevaux, vignobles, ... Ils sont partiellement chargés de la défense du territoire et sont du moins tenus de conserver une force armée raisonnable.

Celle-ci est, rareté dans le royaume, une armée permanente. Le développement du commerce et de l'industrie a conduit à l'augmentation de l'influence des marchands et producteurs en tout genre, effaçant un peu de la puissance de la petite noblesse. Celle-ci est peu nombreuse considérant la taille et l'importance du duché, et les Falmory ne peuvent compter sur une armée de chevaliers. Ils disposent à la place d'une véritable armée soldée (qui n'a rien à voir avec des mercenaires, ils ne se vendent pas au plus offrant), qui occupe un certain nombre de garnisons à travers la province. La richesse du territoire en fait une armée extrêmement bien équipée et l'importance et la régularité de la paie assurent sa loyauté. Cette armée n'a pourtant pas réellement vocation à quitter la province. Elle assurera une défense acharnée, fondée sur un réseau de forts et de tours de guets culminants à la Citadelle de la Dent, mais elle ne se joint pas à l'ost. Les Falmory répondent aux semonces royales avec leurs chevaliers, comme tous les autres nobles.

Les tréfonds de la citadelle abritent enfin un important culte secret de Shaeeli. Il profite de la relative sécurité des anciennes galeries de mine et des excavations naturelles pour pratiquer leur culte à l'abri des regards, et la garde a depuis longtemps appris à ne pas descendre trop profondément la nuit. Les contes pour enfants parlent de créatures des ténèbres vivant dans les grottes, mais la réalité est beaucoup plus humaine.




Influence

Total d'influence disponible :  [170]
- Richesse incommensurable : 100%
Mines d'or, commerce, chevaux de race, vignobles, tarifs commerciaux, agriculture florissante, ... Tout est fait pour que la richesse exsude par toutes les pores de la peau des Falmory.

- Position stratégique : 70%
La province contrôle le Telpérion et l'une des routes du Nord. Elle a accès tant à la côte qu'au Sud du royaume et contrôle également l'un des accès à Era.

- Armée de métier : 60%
Une armée entièrement soldée et équipée par les Falmory s'appuie sur un réseau de fortifications avancé et une utilisation intensive des armes de siège sur le champ de bataille. Sa vocation est essentiellement défensive.


Voir le profil de l'utilisateur


Le Scribe Éternel:
J'ai passé toute ma vie mortel à écrire l'histoire de ce monde, tant et si bien qu'un jour j'en suis arrivé à la fin. J'étais déjà un vieil homme en ce temps là, mais je fut saisit d'horreur devant la profondeur du vide qui m'envahissait. Il n'y avait plus de chronique à rédiger, plus de fait à relater et je serais mort bien avant que l'histoire ne s'achève. Mais Khel prit en pitié le vieil érudit que j'étais et quand mon histoire fut achevé il ramassa ma vie et dans son royaume de rayonnages infini il me fit une place. Je suis le scribe éternel, qui par la gloire de Khel écrira l'histoire jusqu'a la fin des temps.

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum