La valse du Pouvoir - Forum RPG

RPG d'intrigue


Angélique de Monfleury [Terminée]

La valse du Pouvoir - Forum RPG :: Administratif :: Le registre :: Présentations validées


avatar

Influence
Influence : 170
Atouts :

Rang social / Titre : Fille de Duc
Age : 18 ans
Fiche : Fiche d'Angélique
Nationalité : Alévienne
Divinité favorite : Orion
Angélique de Monfleurie

Nom : de Monfleurie
Prénom : Angélique
Surnom  : Lily
Âge : 18 ans
Groupe : Noble
Nationalité : Alévienne
Titres honorifiques :Dame de Montfleury, fille du Duc de Terredor.
Profession : Dame à plein temps
Situation familiale : Célibataire, as plusieurs membres de sa famille encore en vie
Divinité favorite : Orion




Psychée

Pour la plupart des gens, Angélique porte bien son nom. Il faut dire, qu’elle entretien avec soin, une image d’épinale de la parfaite demoiselle noble : innocente, fragile, toujours bien apprêtée, gentille, attentionnée, très respectueuse des traditions et modeste avec ça. Mais la réalité et bien différente, personne n’est naturellement aussi parfait et Angélique le sait, alors, maintenir les apparences et l’œuvre de sa vie et c’est un travail à plein temps. Dotée d’une excellente mémoire, et plutôt maligne, elle aurait pu entrer dans n’importe quel Ordre si elle s’en était donné les moyens, mais elle a décidé d’utiliser ses talents à d’autres fins. Ainsi, Angélique s’est fait maîtresse dans l’art des dîner mondain. Elle connaît la noblesse sur le bout des doigts. C’est une véritable encyclopédie, de nom, de connexion, de blasons, d’histoire, du plus influent au plus insignifiant. Et si elle vous juge intéressant, elle fera tout pour connaître le plus de chose possible, l’anniversaire, la couleur préféré, le plat préféré, les phobies… Un travail dantesque dont elle ne montre rien, juste désireuse de passée pour une personne désintéressée mais très attentionnée, de ne pas commettre d’impair, de ne pas froisser un autre noble accidentellement.  Toujours bien apprêtée, elle a un sens du style indiscutable et elle est le genre de personne qui décide de la mode au grès de son bon vouloir.

Angélique n’est pas une espionne, elle n’irait pas fouiner dans des papiers scellés, par contre, c’est la reine des commères. Toutes les rumeurs finissent à ses oreilles, et elle même n’est pas reste, l’air de rien, elle sait très bien se venger d’une inimitié en proférant les pires insanités. Il faut dire que si elle prêche le pardon, elle est en réalité très rancunière, et comme elle prête attention à tout, il n’est pas si difficile de la vexer.

Angélique est orgueilleuse, très orgueilleuse. Elle se sait très belle, elle se sait maligne, elle se croit supérieur à tout le monde, et c’est bien pour ça qu’elle fait tout pour sembler si parfaite, et recevoir des éloges à la hauteur de son égo. S’en est presque maladif chez elle, elle ne supporte pas qu’on ne l’encense pas, qu’on ne l’apprécie pas… Sans se l’admettre, Angélique ne sait vivre qu’à travers le regard des autres, l’approbation de ses pairs et de sa famille.

Elle est manipulatrice, excellente comédienne, impitoyable si elle estime offensé et n’agira jamais frontalement, toujours vicieuse, toujours le bon mot pour blesser. Oui, Angélique est une petite peste égocentrique, qui a besoin d’être le centre du monde, car la solitude est peut-être sa plus grande peur.



Artéfacts : /
Physique: Plutôt petite, Angélique est une très belle femmes aux courbes harmonieuses quoi que discrète. Une jeune fille en fleur dans toute sa splendeur, des courbes harmonieuses quoi que discrète, une petite taille, gracile, avec un visage doux respirant de fraîcheur et d’innocence. Son apparence, à l’image de ses paroles, n’est pas dû qu’à une bénédiction divine, elle est soigneusement travaillée. Angélique passe des heures à se pomponner, à choisir ses robes, ses bijoux, à se coiffer, se maquiller, à s’enduire de crèmes hydratantes hors de prix… La demoiselle sait qu’elle a un joli minois : un petit nez retroussé, des lèvres rosées, des yeux marrons tirant vers l’ambré… c’est son principal atout et elle fait donc tout pour le mettre en valeur. En revanche, elle n’aime pas trop ses cheveux châtains qu’elle trouve quelconque. C’est pour ça qu’elle les porte court dans des coiffures subtilement élaborées pour être élégante mais ne pas trop attirer l’attention sur sa tignasse.
Ayant un goût certain en matière de garde robe, Angélique peut se targuer d’avoir lancée plus d’une mode avec des tenues toujours élégantes aux couleurs chatoyantes mais qui reste relativement sobre : c’est elle le joyaux qui doit être mis en valeur par la tenue, pas l’inverse.


Histoire

La famille Terredor a toujours été connue pour être particulièrement fertile, et cela se vérifia quand un an après leur mariage, le duc et la duchesse eurent non pas un, mais deux enfants. Des jumelles, Angélique et Lila. Des petits anges, bénis par Orion. Jolie, intelligente, en bonne santé, choyée dans une famille riche et importante. Des petites princesses inséparables qui étaient le centre du monde et qui se sentait si supérieur à tout le monde qu’elles avaient l’impression que rien ne pouvait leur arriver.

Jusqu’au jour où, alors qu’elle avait 7 ans, la duchesse mis au monde un nouvel enfant, un fils cette fois, un héritier, de quoi rendre encore plus gâteux leur père qui n’eut d’yeux que pour le bébé. Cette arrivée contraria beaucoup Angélique qui eu le sentiment de ne plus vraiment exister. Elle avait pris l’habitude de partager l’attention avec sa jumelle, mais ce n’était pas pareil, là elle se sentait exclus de ces louanges envers ce petit individu tout dodu qu’on lui demandait de respecter car un jour, il serait le Maître des lieux.

Pleine de rancœur envers le petit monstre qui braillait tout le temps, Angélique qui était déjà une très bonne élève devint d’autant plus studieuse, désireuse d’attirer ainsi l’attention de ses parents, avide de compliments et de louanges. Pour elle l’équation était simple, plus je travaille bien, plus je suis une petite fille modèle, plus on me chérira et on finira par oublier le bébé.

Cela fonctionna, mais pas tout à fait comme elle l’espérait puisqu’à force d’être irréprochable, tout ses bons comportements devenaient naturels. Ses parents n’avaient jamais été avares en compliments et en marque d’affection, mais au bout d’un moment ses efforts passaient inaperçus, c’était devenu normal qu’elle soit aussi brillante, aussi bien élevée. D’abord infiniment frustrée, Angélique finit par accepter la situation, à se réfugier auprès de sa sœur pour ne jamais se sentir délaissée. A nouveau inséparable, sa sœur qui avait toujours été un peu plus tempérée l’aida un peu à calmer son besoin maladif d’affection, mais cela ne dura pas. Lila aimait beaucoup se balader dans les champs, elle ne tenait jamais en place, jouait avec les enfants de domestiques au-delà de toute tenue. Sincèrement naïve et aimante, au point de manquer de prudence.

Un jour elle fut enlevée par un paysan désespéré qui réclamait une rançon. Leur père aimait moins l’argent que ses filles, et bien qu’un peu radin il accepta de payer, mais sur les conseils de sa femme, il envoya également la garde arrêter le malotrue. Il fallait envoyer un message : on ne s’en prenait pas à la famille du Duc impunément.

Une erreur, il suffit d’une erreur, pour qu’un paysan pris au piège, désespéré, paniqué, mette fin à ses jours à ceux de sa sœur dans un ultime acte de folie. Il y eu beaucoup de mort ce jour là. Un carnage à la hauteur du chagrin de la famille ducale, les gardes présents, la famille du paysan, toute personne soupçonnée d’avoir collaborée fut exécutée jusqu’à ce que les larmes soient noyées dans le sang et se tarissent.

Un jour funeste pour Angélique, qui eu du mal à accepter la situation tant elle avait l’impression qu’on lui avait arraché une partie d’elle. Elle qui avait toujours peur de ne pas être assez aimée, découvrez la vrai solitude, le sentiment de vide vertigineux de n’avoir personne à qui se confier, personne à qui parler. Et ce n’est pas les gouvernantes, les demoiselles de compagnies qui pourraient combler se vide abyssale. Pas vraiment.

Pourtant elle essaya. Toute cette affection qui lui manquait atrocement, elle la chercha auprès des autres, auprès de ses pairs. Profitant des festivités et de la Cour où elle était désormais assez grande pour participer, elle se lia avec le plus de monde, dans une étrange boulimie affective.

Puisqu’elle ne parvenait plus à rendre ses parents fières, puisqu’ils ne pouvaient plus la voir sans penser à Lila, puisqu’elle n’avait plus personne d’autres dans sa vie, c’est les autres nobles qu’elle voulait impressionner. Par sa beauté, ses manières, son éloquence, être si parfaite que tout le monde la remarquerait et l’aimerait. Angélique se passionna pour la Cours, devenant une petite coqueluche promise à un grand avenir. A l’occasion d’une soirée, elle rencontra le prince et, charmée par son charisme, décida qu’il était son âme sœur et qu’aucun autre homme n’était digne d’elle. Cette amourette trop courtoise pour ne serait-ce que songer à demander si ses sentiments étaient partagés, lui valut quelques remarques mesquines qui lancèrent sa deuxième spécialité. Les fourberies. Incapable de supporter les moqueries, elle qui avait toujours été chouchoutée, elle se lança dans une vengeance élaborée contre toutes ses petites détractrice de cours de recrée. Rumeurs après rumeurs, elle isola les pestes jusqu’à ce que plus jamais on ne lui fasse de remarques désobligeantes, et que magnanime, elle les laisse redevenir ses amis.

Après tout, elle sait qu’elle vie dans un monde de seprents qui portent des masques de bienséance, alors quitte à en faire partie, elle portera le plus beau des déguisements et sera la reine des vipères.


Sur vous

Quelques mots sur vous ?
Votre âge IRL : 23 ans
Comment avez-vous trouver le forum ? Fondée
Des suggestions/remarques ? /
Crédit de l'avatar : Claparo-sans (retouchée par moi).




Influence

Total d'influence disponible : 170
- Chuchoteuse : 75 %
Angélique a une langue acerbe, beaucoup de relations et une vicieuse subtilité… Cela fait d’elle la reine des rumeurs et des ragots, elle est particulièrement douée pour calomnier autrui.
- Masque de perfection : 75%
Si elle n’est pas forcément aussi modeste qu’elle ne le prétend, elle fait tout pour être une demoiselle irréprochable, et pour que cela se sache. Sa réputation est immaculée, sa droiture indiscutée. A ce titre, les méchancetés à son égard son balayées d’un revers de main, souvent mis sur le compte de la jalousie.  
- Connaissance de la noblesse : 55%
Angélique connaît très bien la noblesse, son fonctionnement et les gens qui évoluent dans ce milieu. Si les secrets les plus enfouis lui échappe, c’est une véritable encyclopédie de savoir sur la plupart des nobles
- Richesse : 25%
Angélique ne manque de rien, sa famille est plus que fortunée et elle peut profiter allègrement de cette richesse.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Influence
Influence : 170
Atouts :

Rang social / Titre : Fille de Duc
Age : 18 ans
Fiche : Fiche d'Angélique
Nationalité : Alévienne
Divinité favorite : Orion
Et j'ai terminé ma fiche ~
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coterie : La Bibliothèque de Khel
Rang social / Titre : [Esprit Immortel)
Age : Le Temps dans la bibliothèque de Khel n'a pas de sens.
Métier : Scribe
Félicitation Lily, ta fiche est validée. Je me disais bien qu'on manquait de petite peste sournoise sur ce forum... Tu peux dès maintenant aller faire une demande de RP (n'oublie pas que tu dois les signaler quand ils sont terminés) et une demande de lieu si cela est nécessaire. Je t'invite également à créer dès maintenant ton journal de bord pour garder une trace de tes aventures!
Voir le profil de l'utilisateur


Le Scribe Éternel:
J'ai passé toute ma vie mortel à écrire l'histoire de ce monde, tant et si bien qu'un jour j'en suis arrivé à la fin. J'étais déjà un vieil homme en ce temps là, mais je fut saisit d'horreur devant la profondeur du vide qui m'envahissait. Il n'y avait plus de chronique à rédiger, plus de fait à relater et je serais mort bien avant que l'histoire ne s'achève. Mais Khel prit en pitié le vieil érudit que j'étais et quand mon histoire fut achevé il ramassa ma vie et dans son royaume de rayonnages infini il me fit une place. Je suis le scribe éternel, qui par la gloire de Khel écrira l'histoire jusqu'a la fin des temps.
Message  Re: Angélique de Monfleury [Terminée]  par Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum