La valse du Pouvoir - Forum RPG

RPG d'intrigue


Traité entre la Légion et l'Ordre des Guerriers

La valse du Pouvoir - Forum RPG :: Administratif :: Gestion RP :: Alliances & traités


Le Joueur du Destin
Traité entre la Légion et l'Ordre des Guerriers Blason_vide
Coterie : Le Hasard
Rang social / Titre : Esprit Joueur
Age : Le destin n'a pas d'âge
Métier : Joueur



Traité ou alliance : Traité commercial
Nom de votre alliance/traité : Traité entre la Légion et l'Ordre des Guerriers
Les participants : Gabriel Koenig, Siegfried Luptan
Lien du RP de création :  Convocation militaire
Pour les alliances : Ouverte aux nouveaux membres ? /



Termes, règles et fonctionnement





Préambule
Spoiler:

0a : Tous les soldats de la Légion obéissent à leur hiérarchie propre. Les soldats répondent à leurs sous-officiers qui rendent compte à leurs officiers, qui s'en remettent directement à Gabriel Koenig.  Les hommes de la Légion ne changent pas d'affiliation. Ils ne sont pas administrativement inféodés aux duchés qu'ils protègent, et ultimement, le seul client qui importe, c'est Siegfried Luptan.

0b : Chaque groupe de la Légion se verra attribuer deux observateurs de l'Ordre des Guerriers, qui seront officiellement chargés de surveiller les activités des mercenaires, temporairement ; le temps qu'ils aient prouvé leur efficacité. L'intérêt est également d'apprendre des tactiques employées par la Légion. Ils seront désignés comme "les observateurs" dans les paragraphes à venir.

0c : Tout soldat de la Légion aura pour devoir d'indiquer son identité si on le lui demande, comme indiqué dans le règlement de la Légion.

0d : Tout soldat de la Légion aura l'obligation de porter les insignes de la Légion lorsqu'il est en service, comme indiqué dans le règlement de la Légion.

0e : Tout soldat de la Légion veillera à honorer l'esprit et la réputation de la Légion, par ses actes, sa posture, ses gestes et sa présentation, comme indiqué dans le règlement de la Légion.

0f : En conformité avec les règles élémentaires du mercenariat et du commerce, la Légion s'engage à ne pas exercer des activités qui pourraient nuire aux activités du présent contrat.

0g : En conformité avec les règles élémentaires du mercenariat et du commerce, la Légion s'engage à poursuivre le présent contrat jusqu'à ce que le client le considère terminé ; que le client décide d'y mettre fin prématurément, selon le préavis fixé par l'Ordre du Trésor ; que la Légion ne soit plus en mesure de le poursuivre ; que la Légion faillisse à honorer le paragraphe 0f ; que la Légion décide d'y mettre fin prématurément, selon le préavis fixé par l'Ordre du Trésor.


Mission Première

Spoiler:
1a : Seront fixées par Siegfried Luptan (désigné comme "le client" dans les paragraphes à venir) les zones qui seront allouées aux groupements de la Légion.

1b : Chaque groupement susnommé ne pourra en sortir ou agir en dehors, à moins d'une situation exceptionnelle dont pourront attester les observateurs ; un groupe d'hostiles tentant de changer de territoire pour échapper à leur sort étant l'exemple le plus flagrant.

1c : Les soldats de la Légion agiront, selon la situation, de concert avec la prévôté du territoire, ou la remplaceront entièrement. Ils ne disposeront pas de droits supplémentaires à cette dernière, excepté le sous-paragraphe suivant.

1c.a : Il est entendu que si le client devait faire appel à un des groupements de la Légion pour sécuriser un territoire, le danger y est suffisamment prégnant pour justifier l'emploi de la force létale, ce dont pourront attester les observateurs.

1.c.a.a : Selon la situation, sur appréciation des hommes de la Légion, dont Gabriel Koenig se porte garant, et demande des autorités locales, une force coercitive non létale pourrait se voir appliquer afin de faire passer les criminels par un jugement préalable à leur exécution, dans la limite des possibilités du groupement de la Légion, et si cela ne porte pas gravement atteinte à leur sécurité.

1d : Les soldats de la Légion seront nourris et logés par le territoire qu'ils défendent.

1e : Les soldats de la Légion ne recevront aucun paiement de la part de l'administration locale ou de ses sujets, et s'engagent à refuser toute autre compensation en conséquence de leurs actions, qu'elle soit de nature fiduciaire ou plus abstraite (comprenant mais non limités à, reconnaissance particulière, titre de noblesse, terrain, mariage).

1f : Les soldats de la Légion ne seront pas autorisés à réquisitionner quoique ce soit à l'administration locale ou à leurs sujets, à moins que cette demande ne soit pas immédiatement dictée par la nécessité d'un combat contre des individus ou groupes troublant l'ordre public ou transgressant les lois du duché en question.

1f.a : Les soldats de la Légion s'efforceront de garder aussi peu de contact possible avec la population afin de ne pas troubler la paix publique de part la nature purement belliqueuse de leur mission, à moins que cela ne soit nécessaire dans un cas formulé dans le paragraphe 1.g.

1.g : Tout en étant soumis aux mêmes lois que les prévôts du territoire qu'ils défendent, comme il est précisé au paragraphe 1.c, et à l'exception de ce qui est mentionné au paragraphe 1.c.a, les soldats de la Légion effectueront les missions qui leur semblent judicieuses afin de conserver, ou le cas échéant, restaurer un ordre correct dans les provinces qui leur seront affectées.



Mission Seconde

Spoiler:
2a : Tout soldat de la Légion affecté à cette mission se verra dispensé de suivre les obligations formulés par les paragraphes 0a, 0c, 0d, 0e.

2b : Les soldats de la Légion seront spécialement entraînés pour la tâche qui leur sera demandée, et qui est mentionnée dans les paragraphes 2c et 2d.

2c : Seront menées à bien des missions d'espionnage et de contre-espionnage, sur la base de rapports fournis par le client, qui se voudront le plus complet possible afin de faciliter la tâche des hommes de la Légion qui y sont affectés. Le cas échéant, se référer au paragraphe 2d.

2d : Quels que soient les renseignements qui leur seront fournis originellement, les soldats de la Légion s'efforceront d'identifier les menaces potentielles au trône d'Alévia.

2e : Ils rendront compte directement à Gabriel Koenig, selon une hiérarchie dont ils décideront eux-mêmes, afin de sécuriser les échanges. Gabriel Koenig s'engage à fournir les résultats probants au client.

2f : En outre, ces soldats de la Légion seront également chargés, selon leur appréciation ou via des ordres explicites de Gabriel Koenig, de mettre fin aux menaces qu'ils auraient décelées.

2f.a : Échappant tout particulièrement aux paragraphes 0c, 0d et 0e, ces soldats, de par la nature complexe de leur mission, pourraient être amenés à enfreindre des lois pour pouvoir la mener à bien. Ils disposent donc chacun d'un exemplaire manuscrit signé de Siegfried Luptan (le client) leur permettant d'échapper immédiatement à un quelconque jugement local.

2f.a.a : L'utilisation de ce document implique la mise en place immédiate d'une procédure d'alerte. Gabriel Koenig doit en être notifié, et il s'engage en retour à fournir toutes les explications qui seront nécessaires à l'Ordre des Guerriers pour justifier les agissements de ses hommes.

2.f.a.a.a : Sans raison valable, l'Ordre des Guerriers se réserve le droit de juger directement les crimes qui seraient commis par les soldats de la Légion affectés aux missions mentionnés par le chapitre 2.

2.g
: Finalement, ces soldats disposent d'une autorité particulière dans le cas où une insurrection serait levée dans les territoires sur lesquels ils évoluent, celle-ci étant dirigée contre le pouvoir légitime en place.

2.g.a : Dans le cas mentionné par le paragraphe 2.g, les soldats spéciaux affectés aux missions du chapitre 2 se substitueront aux cadres des armées, de la prévôté, de la milice, ou de tout autre forme de groupe armé par l'administration locale, afin d'en former les troupes, selon les besoins de la situation.

2.g.b : Dans ce cas de figure, l'armée, la prévôté, la milice ou tout autre forme de groupe armé par l'administration locale, s'engage à laisser libre champ aux soldats spéciaux de la Légion pour qu'ils puissent mener à bien l'entraînement des troupes indigènes.

2.g.c : Même dans ce cas de figure, les soldats spéciaux de la Légion continuent d'échapper aux paragraphes 0.c et 0.d, afin d'être en mesure de reprendre leur mission initiale.

2g.d
: Si la situation l'exige, les soldats spéciaux de la Légion pourraient être contraints d'interrompre la formation des troupes indigènes pour revenir à leur mission initiale, qui reste, par nature ; prioritaire.



Paiement

Spoiler:
3.a : La somme sera réunie à date fixe, directement à la capitale, à l'Ordre des Guerriers.

3.b : Elle sera constituée de devises courantes (pièces d'or), dont le montant aura été fixé au préalable.

3.c : Un groupement de la Légion, mené par Gabriel Koenig, sera chargé de venir récupérer la somme, et de faire un rapport des activités dans le même temps.

3.d : La Légion décharge l'Ordre des Guerriers de toute responsabilité vis à vis de la somme transportée une fois celle-ci ayant quitté l'enceinte de l'Ordre.

3.e : La somme pourra être renégociée ultérieurement en fonction de l'évolution des missions de la Légion et de leurs résultats.






Voir le profil de l'utilisateur


Le Destin n'est qu'un jeu, un jeu auquel je m'adonne depuis toujours...

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum